dimanche 12 mars 2017

Petit Mois Petites Lectures

Salut à tous !

Au mois de février, j'ai eu envie de réaliser le challenge Petit Mois Petites Lectures, organisé par Audrey (le souffle des mots). Bon... je n'ai lu que deux livres mais comme ils sont très courts, je ne pouvais pas faire une chronique pour chaque roman. Du coup, je vais rapidement vous parler de mon avis concernant ces deux romans très différents.

***

Métaphysique des tubes - Amélie Nothomb


"Ils deviennent de plus en plus stupides, ce qui les conforte dans leur conviction d'être brillants — car on n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent."

Auteur : Amélie Nothomb
Editions : Le livre de poche
Résumé :
Métaphysique des tubes est le récit d'une " aventure fondatrice " : celle qui conduit la narratrice à reconstituer les trois premières années de son existence, à combler par l'imaginaire une mémoire confuse, sinon improbable. Ce roman remonte dans la genèse de l'identité " japonaise " de l'auteur et propose un étonnant récit d'enfance : celui d'une petite fille qui se métamorphose, questionne le monde et s'émerveille devant sa beauté paradoxale, fragile. Ce texte, riche et souvent drôle, est l'occasion d'aborder la complexité du genre autobiographique dans sa relation entre le réel et la fiction, mais aussi de réfléchir à la construction poétique d'une personnalité et à la place qu'y tient le langage. 

Avis :
Ce roman était mon premier de cet auteur. De nombreuses personnes me parlaient d'elle et je me suis dit que je devais découvrir cette grande écrivaine française par moi-même.
La première chose que je me suis dite en commençant ce roman c'est : "Qu'est ce que c'est bizarre." D'ailleurs, une fois que je l'ai terminé, c'est toujours ce que j'en pense. Mais je dois dire que j'ai bien aimé. J'ai trouvé le livre original et le concept intéressant, voir innovant. La plume d'Amélie Nothomb m'a beaucoup plu et j'ai trouvé ses réflexions intelligentes et très perspicaces. Une chose m'a quand même beaucoup dérangée, c'est le personnage principal. Il faut savoir que ce livre est une autobiographie de 0 à 3 ans. Nous suivons donc la petite Amélie... et comment vous dire que cette enfant se prend littéralement pour Dieu. Je l'ai trouvé attachante mais ce manque de modestie m'a perturbée au plus haut point.
Malgré cela, je pense qu'il est important de lire un roman de cette auteur et c'est pour cela que je vous le conseille si vous n'avez toujours pas découvert Amélie Nothomb.


***

Mon père couleur de nuit - Carl Friedman


"Qu'est-ce que tu veux être plus tard ? demande la maitresse.
- Invisible, comme ça les SS ne pourront pas m'attraper."

Auteur : Carl Friedman
Editions : Flammarion
Résumé :
Si Jochel, le père de famille, n'est pas comme les autres, c'est qu'il "a eu le camp". Ses souvenirs de la barbarie nazie contaminent son quotidien et ses enfants deviennent les dépositaires de récits qu'ils ne comprennent pas toujours. Mais la jeune narratrice les traduit avec ses mots et colorie la nuit qui emprisonne encore son père. La tendresse et l'innocence parviendront-elles à le ramener à la vie ? Comment vivre après la Shoah ? Et comment raconter l'une des périodes les plus sombres de notre Histoire ?

Avis :
J'ai lu ce roman pour les cours mais je tenais à vous en parler car c'est la première fois qu'une lecture obligatoire me plait et me touche autant.
Ce livre est bouleversant. Nous suivons le point de vue d'une petite fille qui écoute son père lui raconter son expérience dans les camps de concentration. Il y a un fort contraste entre la naïveté et la tendresse de notre héroïne et les horreurs que conte son père. Elle ne comprend pas tout et a parfois des réactions qui m'ont beaucoup émue. De plus, la plume de Carl Friedman m'a parlé et je l'ai vraiment appréciée.
Pourtant, le père m'a parfois parut dur avec ses enfants, leur reprochant de ne pas comprendre les camps de concentration. Et c'est vrai. Personne ne peut imaginer cette horreur. Mais après tout, c'est lui qui raconte cela à ses jeunes enfants donc il ne peut pas s'en prendre à eux. Malgré cela, j'ai trouvé cet homme torturé très poignant.
Je suis très intéressée par les deux guerres mondiales et je vous recommande vivement ce livre si le sujet vous parle également. C'est une succession d'histoires affreuses qui concernent notre passé et qui nous montrent la chance que l'on a de vivre à notre époque, tout en parvenant à laisser apparaitre une touche comique. Il m'est difficile de mettre des mots sur cette lecture qui me hante encore. Pour cela, je vous recommande de vous forger votre propre avis sur ce récit en vous y plongeant.

***

J'en ai déjà terminé avec ces deux "mini-chroniques". J'espère que le concept vous aura plu.

Connaissez-vous ces romans ? Et leurs auteurs ? Vous tentent-ils ? Avez-vous participé au challenge PMPL ?

Des bisous, Mila ^-^

2 commentaires :

  1. Je n'ai lu qu'un seul livre d'Amélie Nothomb, Anthéchrista et j'avais bien aimé. Après, ce n'est pas un genre que j'aime lire trop souvent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que il ne faut pas en lire tous les jours. C'est assez spécial. Mais je me renseignerai pour "Anthéchrista". Je l'ai vu passer sur d'autres blogs. Merci beaucoup, des bisous ^-^-^-^

      Supprimer

Laissez un commentaire! Ça me fait super plaisir et je réponds!