jeudi 19 juillet 2018

Pëppo - Séverine Vidal

"Frida. Tu. Me. Manques.
Je peux bien te garder tes enfants tant que tu veux.
C'était ton tour d'aller reprendre ta respiration, quelque part."


Auteur : Séverine Vidal
Éditions : Bayard
Collection : Page Turners
Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 176
Prix : 13,90€
Résumé :
Salut mon frère
Je pars à La Jonquera.
Occupe-toi des petits.
Je reviendrai.

Elle a déconné, Frida. J'ai déjà du mal à m'en sortir quand j'ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon. Mettre une couche dans le bon sens. D'ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t'as pas de bon sens.
Je suis coincé. Pëppo, mon gars, t'es coincé. Gravement. Et tout ce que tu vas faire, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au retour de Frida, tu le feras avec deux mômes sur les bras. Ou dessous. Je sais même pas comment ça se porte des bébés.


Avis :
Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, je reviens pour vous parler d’un roman très court mais qui a su me séduire en si peu de pages. Il s’agit du livre Peppo, écrit par Severine Vidal. Depuis longtemps je voulais découvrir cette autrice et je remercie les éditions Bayard de m’en avoir donné l’occasion avec cette si belle histoire. En le commençant je m'attendais à une petite lecture légère et finalement, j'ai eu quelque chose de très différents... pour le meilleur.

Peppo est un adolescent vivant dans un camping (plus précisément dans une caravane) avec sa sœur, Frida, et ses deux petits. Il n’apprécie pas l’école (et ne se donne pas la peine d’y mettre les pieds) mais aime sa vie en compagnie de sa famille et de l’océan. Mais Frida disparaît soudainement, laissant un mot à Peppo : “occupe toi des jumeaux”. On peut dire que Peppo est mal barré. C’est vrai ça... ça a besoin de quoi un bébé... et deux ?

Dès le début, j’ai été saisie par la plume de Severine Vidal et l’ambiance de ce Livre. Tout est toujours serein et apaisant, même dans les moments plus sombres. L’histoire est également très immersive et marquante. Quant à la plume de l’autrice, j’ai été sincèrement impressionnée. Sa simplicité et sa poésie nous éblouissent autant que l’originalité des tournures de phrases et le vocabulaire employé. Peppo nous parle, oui... et qu’est-ce que c’est beau !


Ce récit est porteur d'humour mais également d'émotions. J'ai vécu des sentiments semblables à ma lecture de Les Petits Orages. Je suis vraiment tombée amoureuse de cette histoire. Non seulement de sa simplicité mais surtout de la justesse avec laquelle sont abordés des sujets si importants, tels que le harcèlement scolaire, l'amour à l'adolescence et la famille. Séverine Vidal a trouvé le juste dosage, n'en fait jamais trop et rend ce récit unique.

Je ne saurais expliquer comment 175 pages ont pu me changer et me dérouter, mais c'est bien ce qu'il s'est passé. Au début de ce livre, on est un peu comme tous les gens qui n'aiment pas Pëppo : on le trouve bizarre. Et je pense que l'autrice a fait exprès, pour que l'on réalise que tout le monde banalise le harcèlement et l'exclusion d'un autre dans sa vie. Cependant, pour revenir à Pëppo, c'est un personnage que j'ai adoré découvrir. Comme quelqu'un de notre famille, il est exaspérant mais on ne peut s'empêcher de l'aimer... de l'admirer.

Tous les autres protagonistes de cette histoire ont également une immense authenticité et profondeur. J'ai beaucoup aimé le personnage de Marie-Sarah qui est vraiment adorable avec Pëppo. Et j'ai adoré que l'auteure parle d'Amour sans décrire des personnages magnifiques. J'ai aimé qu'elle montre que ce sont les défauts, qui rendent les gens beaux et leur esprit, qui les rend attirants.

La fin de ce récit est parfaite. Encore une fois, tout parait s'être enchainé avec justesse et bon sens pour arriver à ce final simple et beau.

Conclusion :
Ce livre est incroyable et maintenant je n'ai plus qu'une envie : découvrir les autres romans de cette autrice. Alors s'il vous tente, je vous le conseille. Et s'il ne vous tente pas, je vous le conseille aussi. Juste parce qu'il est beau. Parce que les sujets qu'il aborde doivent être entendus. Parce que ça fait du bien, d'avoir une aussi belle plume en littérature jeunesse. Et parce que ce roman n'est pas aussi léger qu'on pourrait le penser.


Avez-vous lu ce livre ? Vous tente-t-il ? Avez-vous lu d'autres romans de Séverine Vidal ? Quels sont vos auteurs français jeunesse/YA favoris ?



"Un petit livre unique et poétique !"

2 commentaires :

Laissez un commentaire! Ça me fait super plaisir et je réponds!